Plans d'actions

Plan d'action 2016-2017

 

  1. Action prioritaire: le recrutement de nouveaux adhé-rents

  1. Maintien des actions traditionnelles de défense des chasses privées

  1. Promotion du nouveau site internet

  1. Encouragement à l’action de la Fédération pour un per-mis à 0 : accueil des nouveaux permis

  1. Organisation de 2 ball-traps, le 5 juillet et le 6 septem-bre : Organisateur Paul Cattaert

  1. Organisation de 2 ou 3 séances de tir au sanglier rou-lant, le samedi 24 juin et une autre date avant l’ouver-ture, organisateur Patrick Provost

  1. Organisation de deux ½ journées de chasse au petit gi-bier, dates à déterminer, organisateur Jean-Paul de Ru-sunan.

Commentaires sur l’action prioritaire

La pyramide des âges chez les chasseurs étant ce qu’elle est, nous avons deux défis à relever, d’une part intégrer de jeunes chasseurs, y compris dans notre gouvernance, d’autre part faire venir des sociétés de chasse.

Pour ce qui concerne les jeunes chasseurs, ils ont à notre point de vue tout intérêt à s’inscrire, parce que d’une part la cotisation en individuel est modique, 30 et gratuite la 1ère année pour les moins de 30 ans, et d’autre part parce que cela leur donne des opportunités d’actions associa-tives et de nouer des contacts à l’occasion des évène-ments organisés par l’UCPM.

Il ne faut pas oublier que les jeunes chasseurs d’au-jourd’hui seront les organisateurs et défenseurs de la chasse de demain.

Nous lançons donc un appel à nos amis jeunes chasseurs, à travers leurs représentants, l’été dernier nous avons par-ticipé à la fête de Trédion, et nous les remercions d’avoir mis un stand à notre disposition, nous sommes prêts à participer de nouveau à cette fête si elle se renouvelle. Qu’ils viennent nous rejoindre, nos objectifs et les leurs ne sont pas tous les mêmes, nous sommes complémen-taires et ils peuvent dès maintenant intégrer l’UCPM à titre individuel et préparer ainsi leur insertion dans les actions de l’Union.

Pour ce qui concerne les sociétés, le nombre de 67 inscrits est faible au regard du nombre de sociétés actives dans le Morbihan, nous allons donc lancer une action d’infor-mation et de recrutement à leur intention.